Skip to main content

Traduction

Publié le 15 janvier 2010

Vous avez obtenu des diplômes en France et vous souhaitez faire traduire des documents du français vers l’anglais en vue de poursuivre vos études aux Etats-Unis (1)

Vous avez obtenu des diplômes aux Etats-Unis et vous souhaitez faire traduire des documents de l’anglais vers le français en vue de poursuivre vos études en France (2)

Evaluation des diplômes

Aux Etats-Unis, l’autorité compétente pour la reconnaissance des diplômes acquis à l’étranger est l’établissement d’enseignement supérieur où vous souhaitez poursuivre vos études. Il vous appartient de contacter le bureau des admissions internationales (undergraduate ou graduate) des établissements auxquels vous postulez pour connaître les démarches à suivre en vue de l’évaluation de vos diplômes. Certains établissements d’enseignement supérieur valident eux-mêmes les diplômes mais la plupart vous adresseront à une agence spécialisée dans l’évaluation des diplômes étrangers (credential evaluation service). Si aucune agence ne vous est recommandée, il est conseillé de sélectionner une des agences répertoriées par la National Association of Credential Evaluation Services (NACES,www.naces.org) ou l’Association of International Credentials Evaluators (AICE, www.aice-eval.org). Enfin, vous pouvez effectuer vos propres recherches sur Internet mais vous devez savoir qu’il n’existe aucune régulation de ces services au niveau fédéral ou local. Dans tous les cas, les services de ces agences sont payants.

Traduction

Dans le cadre de vos démarches, une traduction en langue anglaise peut être exigée pour les documents rédigés en langue étrangère. Sachez cependant que cette traduction n’est pas toujours demandée pour les documents en langue française. Dans ce cas, il est recommandé de présenter une copie certifiée conforme à l’original. Si vous êtes en France, vous devez vous adresser à la mairie. Si vous êtes à l’étranger, vous devez vous adresser au consulat.

De manière générale, si une traduction est exigée, elle sera de préférence « notariée » (notarized), ce qui nécessite que la traduction du document original soit accompagnée d’une lettre attestant que le travail a été effectué par une personne disposant des qualifications et des compétences nécessaires. Cette lettre est signée en présence d’un « notaire » (notary public) dont le cachet va attester que la personne qui s’est présentée avec le document est celle qui l’a signé. Le cachet du « notaire » n’atteste pas de l’exactitude de la traduction.

Aux Etats-Unis, la profession de traducteur n’est pas réglementée et son exercice ne nécessite aucune validation des qualifications professionnelles.

Il existe néanmoins une certification spécifique délivré par la National Association of Judiciary Interpreters and Translators (NAJIT, www.najit.org) pour les interprètes juridiques devant les tribunaux fédéraux (et dans certains États) mais ces certifications restent facultatives.

De la même façon, l’American Translators Association (ATA, www.atanet.org) délivre une certification qui est généralement considérée comme un gage de professionnalisme.

Enfin, si les consulats français aux Etats-Unis ne proposent pas de services de traduction, certains peuvent certifier sincère la traduction d’un document en français, délivré en France et traduit vers l’anglais. Pour plus d’informations :

Consulat général de France Boston (www.consulfrance-boston.org)
Consulat général de France Chicago (www.consulfrance-chicago.org)
Consulat général de France à Washington (www.consulfrance-washington.org)

Où trouver un traducteur aux Etats-Unis ?

Certains consulats recommandent des traducteurs exerçant dans leur circonscription :

Consulat général de France à Atlanta (http://www.consulfrance-atlanta.org/IMG/pdf/TRADUCTEURS.pdf)
Consulat général de France à Boston (http://www.consulfrance-boston.org/spip.php?article2160)
Consulat général de France à Houston (http://www.consulfrance-houston.org/spip.php?article266)
Consulat général de France à Los Angeles (http://www.consulfrance-losangeles.org/spip.php?article411)
Consulat général de France à Miami (http://www.consulfrance-miami.org/spip.php?article489)
Consulat général de France à New York (http://www.consulfrance-newyork.org/Translators)
Consulat général de France à San Francisco (http://www.consulfrance-sanfrancisco.org/spip.php?article1770)

L’American Translators Association (ATA, www.atanet.org) dispose d’une base de données en ligne.

La National Association of Judiciary Interpreters and Translators (NAJIT, www.najit.org) dispose d’une base de données en ligne.

Certaines des agences qui évaluent vos diplômes proposent parfois un service de traduction.

Vous pouvez enfin effectuer vos propres recherches sur Internet.

Dans tous les cas, si une traduction est demandée veillez à faire préciser les exigences de votre interlocuteur.

(2)
Lors de votre inscription définitive, l’établissement français d’enseignement supérieur peut exiger une photocopie de vos diplômes accompagnés de leur traduction par un service officiel français. Sachez cependant que cette traduction n’est pas toujours demandée pour les documents en langue anglaise. Dans ce cas, il est recommandé de présenter une copie certifiée conforme à l’original. Si vous êtes à l’étranger, vous devez vous adresser au consulat.

Si les consulats français aux Etats-Unis ne proposent pas de services de traduction, certains peuvent certifier sincère la traduction d’un document en anglais, délivré aux Etats-Unis et traduit vers le français.

Où trouver un traducteur en France ?

- Traducteurs assermentés experts judiciaires (http://www.tti-network.com/)
- Association professionnelle des métiers de la traduction (APROTRAD, www.aprotrad.org)
- Syndicat national des traducteurs professionnels (SFT, www.sft.fr)
- Union nationale des experts traducteurs interprètes près les cours d’appel (UNETICA, www.unetica.fr)

Vous pouvez enfin effectuer vos propres recherches sur Internet.

Dans tous les cas, si une traduction est demandée veillez à faire préciser les exigences de votre interlocuteur.

      haut de la page