Skip to main content

François Joseph de Grasse 1722-1788

Publié le 15 novembre 2007
Né en Provence en septembre 1722, François Joseph Paul, comte de Grasse, s’embarque en 1738 sur les galères de l’ordre de Malte. Entré en 1740 au service de la France, il participe à la guerre de la succession d’Autriche et à la guerre de Sept Ans, qu’il termine comme capitaine de vaisseau. Il part pour l’Amérique dès 1778. Chef d’escadre l’année suivante, il prend une part glorieuse à la bataille de la Dominique en 1780 et à la prise de Tobago en 1781. Promu commandant en chef de la flotte de I’Atlantique, il défait l’amiral anglais Graves le 5 septembre 1781, lors de l’affrontement décisif de la baie de la Chesapeake qui entrame la chute de Yorktown. L’année suivante lui est moins favorable : alors qu’il se prépare à s’emparer de la Jamaïque avec les Espagnols, il se trouve nez a nez avec la flotte britannique de l’amiral Rodney entre la Dominique et les Saintes. Affronté à des forces supérieures, sa ligne de bataille disloquée, il doit, à l’issue d’un combat de près de huit heures, baisser pavilion et rendre son navire, le Ville de Paris. Fait prisonnier et envoyé à Londres, il sera libéré à la fin des hostilités et rentrera à Paris en août 1782. Ecarté de la Cour, il est acquitté par le conseil de guerre. Il meurt à Paris, le 14 janvier 1788. La marine nationale lui a rendu justice en donnant son nom à un croiseur lourd lancé en 1938.
      haut de la page