Skip to main content

George Patton 1885-1945

Publié le 15 novembre 2007
Quand le général Pershing prend le commandement de l’American Expeditionary Force en Europe, il sait qu’il peut compter sur le capitaine George Smith Patton. Le jeune Californien, né en 1885, sorti de West Point en 1909, membre de l’équipe de pentathlon aux jeux Olympiques de Stockholm de 1912, s’est en effet illustré sous ses ordres en 1916 durant le premier combat motorisé livré par l’armée américaine contre les bandes mexicaines de Pancho Villa. Mais surtout, Pershing connaît la francophilie de Patton, qui a fréquenté l’école de cavalerie de Saumur et dont l’épouse parle couramment le français. Patton debarque avec Pershing en France le 13 juin 1917.Il établira le Q.G. américain à Chaumont, Haute-Marne, le 1er septembre 1917. Il découvre les blindés français à Champlieu, avant de constituer l’école américaine des chars de Langres. Le 12 septembre 1918, sa 304e Tank Brigade s’illustre lors de la réduction de la poche de Saint-Mihiel. Nommé lieutenant colonel, Patton est blessé le 26 septembre. Promu colonel le 17 octobre, il vient d’être décoré de la Distinguished Service Cross et du Purple Heart quand l’armistice est signé. Vingt-six ans plus tard, d’Avranches à Bastogne, il prendra, à la tête de sa IIIe armée, une part décisive à la libération de l’Europe.
      haut de la page