Skip to main content
L'ambassade de France rend hommage à la liberté de la presse

L’ambassade de France rend hommage à la liberté de la presse

Publié le 7 octobre 2013
La liberté de la presse a été mise à l’honneur mercredi 2 octobre à la Maison française, le centre culturel de l’ambassade de France

Quelque 250 visiteurs, parmi lesquels des journalistes, des défenseurs des droits de l’homme, des chercheurs, des diplomates ont ainsi assisté à l’inauguration de l’exposition Revolutions : Photographs of the Arab Spring : celle-ci rassemble 55 clichés pris par le photojournaliste français Rémi Ochlik, tué lors d’un reportage en Syrie en février 2012, à seulement 28 ans.

En Egypte, en Libye, en Tunisie et en Syrie, entre les brasiers et les jets de pierre, Rémi Ochlik a capturé des gestes et des expressions des manifestants qui ont fait le Printemps arabe. L’exposition présente notamment trois de ses dernières photographies prises en Syrie et rapportées par ses confrères.

L’ambassade de France a également célébré le cinquième anniversaire du prix Peter Mackler, accordé aux journalistes qui se battent pour la liberté de la presse dans des pays où celle-ci est mise en danger. La récompense, qui porte le nom du chef du bureau de l’Agence France-Presse à Washington, disparu en 2008, a été décernée en 2013 au Soudanais Faisal Mohamed Salih. Celui-ci se verra remettre son prix le 24 octobre au National Press Club à Washington DC.

L’ambassadeur de France aux Etats-Unis François Delattre s’est exprimé pendant l’événement, qu’il a qualifié d’« immense honneur » pour l’ambassade de France. « Chaque année, de nombreux journalistes paient de leur vie leur engagement pour la liberté d’informer », a souligné l’ambassadeur, rappelant les efforts de la France dans ce domaine. « En 2006, à l’initiative de la France, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté à l’unanimité la résolution 1738 sur la protection des journalistes dans les conflits armés, un sujet qui a été à nouveau débattu par le Conseil de sécurité l’été suivant », a précisé François Delattre. « Protéger les journalistes dans les conflits armés, ainsi que les civils bien sûr, est et restera en tête des priorités de la France », a-t-il réaffirmé.

- Lire le discours de l’ambassadeur (en anglais)

- Voir les photos de l’inauguration de l’exposition, cliquer ici

      haut de la page