Skip to main content
L'ambassade de France réunit les meilleurs spécialistes du trafic et de la contrefaçon de médicaments

L’ambassade de France réunit les meilleurs spécialistes du trafic et de la contrefaçon de médicaments

Publié le 5 juin 2014

A l’occasion de la journée mondiale anti-contrefaçon, le 28 mai dernier, plus de 200 experts ont participé à une conférence organisée par l’ambassade de France sur la lutte contre le trafic et la contrefaçon de médicaments, en présence de Mireille Ballestrazzi, la présidente d’Interpol.

M. François Delattre, ambassadeur de France aux Etats-Unis, a prononcé le discours d’ouverture en accueillant pour toute une journée d’échanges des spécialistes et enquêteurs venus du monde entier. Les Américains Alan Bersin, le chef de la Diplomatie au Département de Sécurité intérieure, et Vincent Talucci, Directeur de l’Association internationale des Chefs de Police, ouvraient aussi ce séminaire à ses côtés.

Un espace d’expositions a permis à une quinzaine d’organismes gouvernementaux - de France et des États-Unis, ainsi que des organisations internationales, comme Interpol, des laboratoires pharmaceutiques comme Sanofi ou des organisations de lutte contre la contrefaçon comme l’IRACM- de mettre en lumière leurs activités pour lutter contre ce trafic.

Face à un commerce illégal croissant, lié de plus en plus à la vente de médicaments sur Internet, les participants à la conférence ont conclu que la réponse à apporter à ce véritable problème de santé publique devait être globale. La nécessité de renforcer la coopération internationale, entre les services de douanes, de police, de gendarmerie, de justice ou de protection de la propriété intellectuelle, avec l’aide du secteur privé, a été réitérée. Cette conférence a notamment été l’occasion de présenter le projet d’accord de partenariat entre la gendarmerie française et l’office d’investigation criminelle de la FDA américaine (Food and Drug Administration).

      haut de la page