Skip to main content
Tourisme en France - Une hausse de 5% à 6% par rapport à 2016

Tourisme en France - Une hausse de 5% à 6% par rapport à 2016

Publié le 27 septembre 2017
Les clientèles lointaines ont particulièrement plébiscité la destination France cet été. 5 millions de touristes américains sont attendus en 2017.

Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, à l’occasion de la Journée mondiale du tourisme (27 septembre 2017)

A l’occasion de la journée mondiale du tourisme, je me réjouis des très bons chiffres de la fréquentation de la clientèle touristique étrangère en France durant la période estivale. Ils confirment la tendance que j’avais annoncée en juillet lors de mon déplacement à Giverny : 88 à 89 millions de touristes étrangers auront visité la France d’ici la fin de l’année 2017, ce qui représente une hausse de 5% à 6% par rapport à 2016.

Pour la seule destination Paris/Ile-de-France, la fréquentation touristique devrait atteindre 34 millions de personnes pour l’ensemble de l’année 2017, contre 30 millions en 2016 et 32 millions en 2015. Tous les territoires enregistrent de bons résultats, certains ayant connu des taux de fréquentation exceptionnels comme les régions Auvergne-Rhône Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Les résultats de l’été sont donc excellents. Les clientèles lointaines ont particulièrement plébiscité la destination France cet été : la hausse des arrivées aériennes de certains marchés est très significative, avec une augmentation de 13% des Japonais, de 29% des Indiens, de 24% des Brésiliens, de 31% des Russes, ou encore de 18% pour les Américains. Le nombre de touristes en provenance des Etats-Unis pourrait ainsi se rapprocher de la barre des 5 millions de touristes accueillis sur l’ensemble de l’année. Toutes clientèles confondues, les arrivées aériennes en France ont au total crû de 7,7% pour l’ensemble de la saison estivale, alors même que l’été 2016 avait attiré de nombreux touristes internationaux, notamment en régions grâce au succès de l’Euro. Ce chiffre atteint les 8,9% pour Paris.

Les plateformes de réservation d’hôtels en ligne confirment ces bons résultats. Des taux de croissance de 20 à 25% ont été observés cet été pour les réservations de nuitées, conséquence directe d’une augmentation significative de la durée de séjour. Au total, selon l’INSEE, les nuitées de touristes étrangers comptabilisées depuis le début de l’année sont en hausse d’environ 7%.

La France devrait donc conserver, cette année encore, sa position de première destination touristique mondiale et remonter dans le classement des pays comptabilisant le plus de recettes touristiques. Fin juillet, ce sont déjà plus de 24,5 milliards d’euros de recettes touristiques qui ont été enregistrés, soit une progression de presque 9% par rapport à la même période l’année dernière.

L’objectif du gouvernement est de conforter cette première place, en portant à l’horizon 2020 le nombre d’arrivées touristiques à 100 millions de touristes internationaux et en augmentant les recettes touristiques annuelles à 50 milliards d’euros. Atteindre ce double objectif permettrait de créer 300 000 emplois supplémentaires, en métropole comme en outre-mer. Pour mémoire, le secteur touristique dans son ensemble représente près de 8% du PIB et 2 millions d’emplois directs et indirects.

La présence aujourd’hui de Jean-Baptiste Lemoyne au salon professionnel IFTM Top-résa, qui se tient Porte de Versailles, ainsi que celles d’Annick Girardin et de Benjamin Griveaux, est une illustration concrète de l’attachement du gouvernement au dialogue avec les professionnels de la filière tourisme.

Je réunirai le 10 octobre prochain le conseil de pilotage du tourisme, dont la présidence m’a été confiée par le Premier ministre. Cet événement sera l’occasion de rencontrer à nouveaux les acteurs du secteur et de proposer des mesures concrètes pour le développement de la connectivité de nos destinations, de la promotion et de la sécurisation du parcours touristique. Avant la fin de l’année, la troisième édition de la conférence annuelle du tourisme sera l’occasion pour moi de faire le bilan des mesures et des avancées sur la feuille de route du gouvernement pour la promotion et la structuration du secteur touristique français.

      haut de la page