Skip to main content
La France regrette la décision des États-Unis de se retirer du Conseil des droits de l'Homme des Nations unies.

La France regrette la décision des États-Unis de se retirer du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies.

Publié le 22 juin 2018
Déclaration officielle du ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères

La France regrette la décision des États-Unis, annoncée hier, de se retirer du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies.

Les États-Unis ont apporté une contribution de premier plan à l’édification d’un système international de protection des droits de l’Homme depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Ils ont joué un rôle essentiel dans l’adoption de nombreux textes fondateurs, en particulier la Déclaration universelle des droits de l’Homme dont nous célébrons cette année les soixante-dix ans. Nous espérons donc que les Etats-Unis reconsidèreront leur décision.

La France rappelle son attachement aux instances des Nations unies et en particulier au Conseil des droits de l’Homme, qui est l’enceinte internationale la plus active en faveur de la promotion des droits de l’Homme dans de nombreux pays. La France est elle-même candidate à un nouveau mandat au sein du Conseil des droits de l’Homme pour la période 2021-2023.

      haut de la page