Skip to main content
Déclaration des chefs d'État et de gouvernement du G7 – Pandémie COVID-19

Déclaration des chefs d’État et de gouvernement du G7 – Pandémie COVID-19

Publié le 16 mars 2020
Palais de l’Elysée, Paris - 16 mars 2020

Nous, chefs d’État et de gouvernement du Groupe des sept, reconnaissons que la pandémie de COVID-19 est une tragédie humaine et une crise sanitaire internationale, qui fait également peser des risques majeurs sur l’économie mondiale. Nous sommes déterminés à faire tout ce qui est nécessaire pour garantir une réponse mondiale forte par le biais d’une coopération renforcée et d’une coordination accrue de nos efforts. Si les difficultés immédiates peuvent exiger des mesures d’urgence nationales, nous demeurons déterminés à assurer la stabilité de l’économie mondiale. Nous sommes convaincus que les présentes difficultés liées à la pandémie du COVID-19 nécessitent une approche internationale étroitement coordonnée, fondée sur la science et les preuves scientifiques et conforme à nos valeurs démocratiques et à l’économie de marché.

Nous sommes déterminés à mobiliser tous les moyens à la disposition de nos gouvernements afin de :

  • Nous coordonner sur les mesures de santé publique nécessaires à la protection de nos populations face au risque du COVID-19 ;
  • Rétablir la confiance, la croissance et protéger les emplois ;
  • Soutenir le commerce et l’investissement au niveau mondial ;
  • Encourager la coopération en matière scientifique, de recherche et de technologie.

Ensemble, nous agirons pour résoudre les risques sanitaires et économiques causés par la pandémie du COVID-19 et nous établirons les fondements d’une forte reprise de l’activité économique porteuse d’une croissance robuste et soutenable et de prospérité.

Accélérer notre réponse au COVID-19

Nous travaillerons sans relâche pour protéger la santé et la sécurité de chacun de nos concitoyens. Intensifier la réponse à l’épidémie demeure notre priorité absolue. Nous coordonnerons nos efforts pour retarder la propagation du virus, y compris par des mesures appropriées de gestion des frontières.

Nous augmenterons nos efforts pour renforcer les systèmes de santé dans nos pays et à l’échelle mondiale. Nous apportons notre soutien total à l’organisation mondiale de la santé (OMS) qui dispose d’un mandat international pour conduire la lutte contre les épidémies et les urgences ayant des conséquences sanitaires, quelle que soit la zone géographique affectée, et nous encourageons tous les pays, les organisations internationales et le secteur privé à prendre part aux efforts internationaux comme le plan mondial de préparation et de riposte de l’OMS.

Nous soulignons l’importance d’un partage d’informations en temps réel afin d’assurer l’accès aux données les plus performantes et récentes, d’améliorer les stratégies de prévention ainsi que les mesures d’atténuation.

Nous mettrons en commun les données épidémiologiques et toutes autres données utiles pour mieux comprendre et combattre le virus.

Nous accroitrons nos actions de recherche coordonnée, y compris par le soutien à la coalition pour l’innovation en matière de préparation aux épidémies (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations). Nous soutiendrons le lancement de projets de recherche conjoints financés par des ressources publiques et privées ainsi que par un partage des infrastructures de recherche, en vue du développement, de la production et de la distribution rapides de traitements et d’un vaccin, dans le respect des principes d’efficacité, de sécurité et d’accessibilité.

Nous nous efforcerons d’accroître l’accessibilité de l’équipement médical là où il est le plus nécessaire.

Nous travaillerons en coordination avec les plateformes en ligne pour maximiser l’accès du grand public aux informations officielles les plus récentes, compte tenu du fait que des millions de personnes reçoivent des informations et s’informent par l’intermédiaire des réseaux sociaux.

Atteindre ces objectifs et adapter les mesures si nécessaire nécessitera des efforts de de toutes les composantes de nos gouvernements et nous demandons à cet effet à nos ministres de la Santé de se coordonner chaque semaine.

Répondre avec force aux conséquences économiques de l’épidémie

Nous sommes déterminés à prendre des mesures coordonnées et à faire tout ce qui est nécessaire, en utilisant tous les instruments de politique économique dont nous disposons, pour restaurer une forte croissance dans les économies du G7 et pour se prémunir contre les risques baissiers.

Pour ce faire, nous mobilisons tous les instruments dont nous disposons, notamment des mesures budgétaires et de monétaires ainsi que des actions ciblées, pour soutenir immédiatement et autant que nécessaire les travailleurs, les entreprises et les secteurs les plus touchés. Un effort particulier devra être consenti pour les petites et moyennes entreprises ainsi que les familles qui travaillent.
Nous demandons également à nos banques centrales de poursuivre leur coordination pour prendre les mesures monétaires nécessaires afin de soutenir la stabilité économique et financière, et promouvoir la reprise et la croissance.

Nous demandons à nos ministres des Finances de se coordonner toutes les semaines sur la mise en œuvre de ces mesures et de mettre en place de nouvelles actions rapides et efficaces.

Nous soulignons l’importance de la coordination entre organisations internationales quelle que soient les contraintes pouvant pesant sur la continuité de l’activité économique. Nous appelons le FMI et la Banque mondiale, ainsi que les autres organisations internationales, à renforcer le soutien à tous les pays à l’échelle mondiale dans le cadre d’une réponse globale coordonnée et ciblée sur ce défi spécifique. Nous demandons également à nos ministres des Finances de travailler en étroite collaboration avec les organisations internationales pour concevoir et mettre en œuvre promptement l’assistance financière internationale nécessaire pour permettre aux pays, notamment aux pays émergents et en développement, de faire face au choc sanitaire et économique que représente le COVID-19.

Nous apporterons une réponse aux perturbations des chaînes de valeur et d’approvisionnement internationales et poursuivrons notre travail afin de faciliter le commerce international.

Rétablir et relancer la croissance

Nous sommes déterminés à travailler ensemble de manière résolue pour mettre en œuvre ces mesures pour répondre à cette urgence internationale. En affrontant ce défi économique, nous sommes déterminés non seulement à rétablir le niveau de croissance anticipé avant la pandémie du COVID-19, mais également à poser les fondements d’une croissance future plus forte. Nous continuerons à nous coordonner par l’intermédiaire de la présidence du G7, y compris lors du Sommet des chefs d’État et de gouvernement du G7, et appelons le G20 à soutenir et à amplifier ces efforts.

A lire également sur fr.franceintheus.org
      haut de la page