Skip to main content
Relations politiques

Relations politiques

Mis à jour le 17 juin 2017

La France et les Etats-Unis maintiennent des relations privilégiées. Sur les théâtres d’action en Afrique et au Moyen-Orient, les deux pays sont en étroite collaboration. La France demeure un des piliers de l’OTAN puisqu’elle fait partie des cinq plus importants contributeurs en termes de troupes. La France est aussi le troisième partenaire économique européen des Etats-Unis, les échanges commerciaux et les investissements contribuent à nourrir les relations économiques transatlantiques.

Dans un contexte domestique marqué par plusieurs attaques terroristes sur le sol français, la France a approfondi, à un niveau sans précédent, sa coopération avec les Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme. En janvier 2015, le président Barack Obama s’est déplacé en personne à l’Ambassade de France à Washington pour témoigner de sa solidarité à la France et aux victimes des attentats contre Charlie Hebdo. Le président François Hollande a rencontré le président Barack Obama fin novembre 2015 dans le but de bâtir une coalition internationale anti-Daech la plus large possible.

L’année 2015 a également été marquée par la signature de l’Accord de Paris sur le Climat lors de la conférence sur le changement climatique. Le président américain Barack Obama s’étant déplacé à Paris pour la COP21, a salué cet accord historique et ambitieux, la lutte contre le réchauffement climatique ayant été l’une des priorités de son mandat. La conférence « Climate Action 2016 » organisée par le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon en mai 2016 à Washington, a accueilli la ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, Ségolène Royal, ainsi que la maire de Paris Anne Hidalgo. A cette occasion, elles ont rappelé l’importance d’accélérer la mise en œuvre de l’Accord de Paris par la mobilisation de l’ensemble des acteurs.

En 2016, le président François Hollande s’est rendu à trois reprises aux Etats-Unis pour participer au sommet sur la sécurité nucléaire, pour la célébration de la signature de l’Accord de Paris et à l’occasion de l’Assemblée Générale des Nations Unies. La coopération franco-américaine s’est maintenue à tous les niveaux tous au long de l’année que ce soit au travers des nombreuses rencontres ministérielles bilatérales ou lors de plus importantes réunions internationales.

2017

Depuis l’investiture du président Donald Trump le 20 janvier 2017, les autorités françaises et américaines ont eu plusieurs fois l’occasion de s’entretenir. L’ancien président François Hollande a félicité son homologue pour sa victoire lors d’un entretien téléphonique le 27 janvier au cours duquel la lutte contre le terrorisme a été réaffirmée en tant que priorité pour les deux pays.

Le 3 février, l’ancien ministre des Affaires Etrangères Jean-Marc Ayrault s’est entretenu par téléphone avec le nouveau Secrétaire d’Etat Rex Tillerson et ont assuré la solidité de l’alliance franco-américaine contre la menace terroriste. La première rencontre entre les ministres a eu lieu le 16 février en marge du G20 à Bonn. Le 15 février, à l’occasion de la réunion des ministres de la Défense de l’OTAN, Jean-Yves Le Drian, a rencontré le Secrétaire à la défense américain, James Mattis.

Les relations diplomatiques entre ces ministres ont continué à être très nourries malgré le contexte électoral français (réunion des ministres des Affaires Etrangères et de la Défense de la Coalition contre Daech, réunion des ministres des Affaires Etrangères de l’OTAN et du G7, entretien entre M. Le Drian et le Général Mattis en marge de la cérémonie du centenaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis).

A la suite des élections présidentielles françaises, Donald Trump s’est entretenu par téléphone avec Emmanuel Macron pour féliciter le nouveau président français. Les deux chefs d’Etat se sont rencontrés en marge du sommet de l’OTAN à Bruxelles le 25 mai dernier et ont eu l’occasion de s’entretenir à nouveau lors du sommet du G7 les 26 et 27 mai à Taormine.

Après l’annonce du président Trump du retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat, Emmanuel Macron a réaffirmé que la lutte contre le réchauffement climatique demeurait une priorité pour la France et le reste de la communauté internationale.

      haut de la page